Que suis-je?

Vous avez déjà joué à des jeux-vidéos? Tels que Wonder Boy III, the dragon’s trap (sur Master System), Secret of Mana (sur Super Nintendo) ou Final Fantasy VII (sur Playstation)? Dans ce cas, vous connaisser probablement sans la savoir ce qu’on appelle les PNJ, Personnage Non Joueur (cf wikipedia). C’est, entre autres, la caste des personnages qui vont aider le héros du jeu (vous) à réaliser votre quête, tout en ayant une importance nulle. Bon là, je vous ai cité des jeux un peu vieux auxquels j’ai joué, mais les PNJ continuent à exister aujourd’hui, même dans les jeux les plus récents tels que World of Warcraft par exemple.
Prenons par exemple Wonder Boy III. Vous vous battez contre une armée de méchants, mais peu à peu votre énergie diminue (personne n’est invincible), donc vous avez besoin d’aller chez le toubib’. Vous savez qu’il y a un docteur gratuit dans le dernier village que vous avez traversé, donc quand il vous reste qu’un petit carré de vie, vous faites marche arrière, & direction le docteur (facile à repérer, c’est la petite maison avec la croix rouge devant). Vous rentrez, il est super poli & content de vous voir, il vous demande si vous allez bien, comment vous vous portez depuis la dernière fois? Vous cliquez frénétiquement sur la croix pour faire avance le dialogue (c’est même pas un dialogue en fait; votre personnage, le héros, ne réponds même pas), le monologue du docteur donc, il vous soigne (tout vos petits carrés de vie sont remplis), & vous repartez ni une ni deux, en ne lisant même pas le "à bientôt, revenez quand vous voudrez" qu’il a à peine le temps de vous lancer avant que vous n’ayez quitté sa charmante petite masure. Vous ne l’avez pas payé, vous n’avez pas retenu son nom, c’est à peine si vous n’en avez pas profité pour aller pisser pendant qu’il vous a soigné. C’est même presque un calvaire pour vous de perdre 25 secondes de votre temps de jeu à devoir aller chez un toubib’ pour récupérer de la vie, mais les développeurs en ont décidé ainsi. Si ça se trouve, si vous vous penchiez un peu plus sur lui, vous le trouveriez très intéressant, mais de un vous n’êtes pas Mère Thérésa, & de deux il n’est de toutes façons pas programmé pour ça. De toutes façons, la prochaine fois, vous entrerez le cheat code (code de triche) qui vous donnera la vie infinie, ça vous évitera de perdre du temps pour rien.
D’ailleurs, les programmeurs ont essayé au cour du temps de les rendre plus intéressants: meilleure modélisation, monologues pré-enregistrés plus complets, il est désormais possible de réellement discuter avec eux, mais qui le fait, si ce n’est pas obligatoire? D’ailleurs, ces PNJ ont une fonction tout-à-fait inattendue: ils vous font penser que vous êtes quelqu’un de sociable, de bien. Je m’explique: si les créateurs du jeu avaient remplacé le docteur par disons une fontaine de vie (instantané, pas besoin de dialogue, parfait en tous points de vue, non?), vous n’auriez pas l’impression de rencontrer beaucoup de gens au cours de votre périple, vous n’auriez pas l’impression de faire quelque chose d’intéressant (attendez, tuer de squelettes, ça en jette, non?) à côté du docteur qui reste toujours & encore dans sa petite maison dans son petit village toute sa vie, & dont la seule raison d’être est de vous attendre pour vous soigner, il n’est là que pour ça à vos yeux, non? & oui, un PNJ c’est aussi & surtout un faire-valoir. Un faire valoir de piètre qualité certes (Yeah je kill des squelettes, je suis beaucoup plus intéressant que ce pauv’ doc’ dans son village miteux), mais au fond personne ne s’en rends compte. Donc, malgré le fait que les PNJ ne sont pas des êtres humains mais plutôt des fonctions, ils ne peuvent pas être des objets, sinon ils ne rempliraient que partiellement leur raison d’être.
D’ailleurs, un PNJ, ça peut être tout aussi bien le docteur dont je viens de parler que le forgeron qui va vous réparer votre arme, ou le tenancier de l’auberge qui va vous poser quelques questions sur vous-même qui vont vous permettre de découvrir des choses que vous ignoriez, & donc de passer au niveau supérieur! & le PNJ, c’est tout ce qu’il voulait, vous aider; il est simplement content que vous puissiez repartir tuer des squelettes avec votre jauge de vie à 100%, une arme flanbant neuve & un niveau supérieur. De toutes façons, même s’il demandait autre chose, vous ne lui donneriez pas, à moins que ça ne soit un passage obligé pour avancer dans votre quête. En fait, c’est un peu ça aussi, le PNJ: c’est un passage obligé. Un peu comme aller chercher de l’essence, passer au toilettes, ou dégivrer son pare-brise. Vous n’avez pas le choix, vous allez devoir y passer si vous voulez continuer à avancer.
En fait, ce sont un peu des personnages Kleenex, des personnages à usage unique: vous les approchez, vous les utilisez, vous les jetez. Vous avez remarqué? Ils ont toujours un nom, sont très souvent souriants, ravis de vous voir, ils vous aident sans condition. Vous reviendrez les voir dans 4-5 mois quand vous aurez de nouveau besoin d’eux, & le rituel se répètera exactement de la même manière: on entre, on passe le monologue avec frénésie: "Allez, ta gu****, dépèche, j’ai pas que ça à faire!", retour dehors (c’est un peu bonjour merci au revoir, mais sans le bonjour, sans le merci & sans le au revoir, puisque cette fois c’est décidé vous ne reviendrez plus).
Je suis un PNJ pour un nombre incalculable de personnes, & je dis stop.

A propos schnooodle

aligneur de 0 & de 1
Cet article a été publié dans divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s